Quatre militaires belges dans la base irakienne d'Erbil visée par les frappes iraniennes

08.01.2020 0 807

Des militaires belges en irak

Selon une source diplomatique, quatre militaires belges étaient présents à Erbil lors de l'attaque iranienne. Aucun d'entre eux n'aurait été affecté par les tirs de missiles.

Quatre militaires belges se trouvaient dans la base militaire irakienne d'Erbil, ce mercredi, lors des frappes de missiles tirés par l'Iran en représailles à la mort du général Qassem Soleimani. Cinq missiles auraient atteint Erbil.

"Nous avons été informés ce matin que quatre de nos militaires étaient en Irak, à Erbil, au moment de l'attaque", a confié à L'Echo une source diplomatique. Contactée par nos soins, la Défense belge a refusé de confirmer ou de démentir cette information. "Nous ne pouvons rien divulguer sur le positionnement de nos forces en Irak", dit un porte-parole de la Défense.

Quoi qu’il en soit, ces militaires n’ont pas été touchés par les frappes. "Aucun militaire belge n’a été affecté cette nuit par les attaques aériennes. Pour le reste, afin de préserver la sécurité de nos militaires déployés, la Défense ne souhaite pas communiquer quant à la nature et au lieu de déploiement de nos militaires", a indiqué ce mercredi le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Philippe Goffin.

Vendredi, le ministre Goffin participera à un Conseil européen extraordinaire consacré à cette crise. L’Europe appellera l’Iran et les États-Unis à la retenue. Mais elle pourrait envisager d’autres moyens de pression. "La Belgique compte engager tous les moyens pour apaiser les tensions. C’est une situation très délicate", résume un diplomate belge.